Cette recette de Brochettes de poulet aux herbes est idéale comme entrée d’été légère et peu calorique, ou en mode mini-brochettes pour un apéro estival, accompagnées d’un gaspacho bien frais !

 

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 filets de poulet (ou 2 escalopes de poulet découpées en lanières fines d’environ 2cm)
  • 200 grammes de légumes grillés
  • le jus et le zeste d’1 citron vert (ou jaune)
  • quelques feuilles de basilic ciselées
  • 6 tomates séchées
  • 2 yaourts nature / brassés
  • 1 gousse d’ail épluchée, dégermée et pilée
  • 1 cuillère à soupe de gingembre (en option)
  • 1 cuillère à soupe de ciboulette
  • 1 cuillère à soupe de coriandre
  • 1 filet d’huile d’olive
  • sel et poivre du moulin

 

Préparation des brochettes de poulet aux herbes

Temps de préparation des brochettes : 20 minutes + Marinade 1h + Cuisson au four 10 minutes

  • Dans un plat creux, préparer la marinade en mélangeant les yaourts avec le jus et la moitié des zestes du citron, l’ail, le sel et le poivre.
  • Découper le poulet en cubes puis déposer les morceaux de viande dans la marinade et bien mélanger. Couvrir le plat avec du film alimentaire et disposer au frais au moins une heure.
  • Préparer la sauce d’accompagnement en versant les yaourts brassés, le reste des zestes, le gingembre (pour ceux qui aiment), les tomates séchées émincées et le basilic ciselé dans un petit saladier. Réserver cette sauce au frais.
  • Préchauffer le four entre 180°C et 210°C (thermostat 6 – 7). Former des brochettes en enfilant la viande marinée sur des pics en bois, en intercalant le poulet avec les légumes grillés. Verser sur les brochettes un filet d’huile d’olive. Placer les brochettes sur une lèchefrite ou une grille de cuisson et les enfourner pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit.
  • Saler et poivrer de nouveau si nécessaire avant de servir avec la sauce au yaourt.

 

Bon appétit 😉 !

Remarque : Les brochettes peuvent être cuites au four mais également à la poêle ou au barbecue.

REAGISSEZ À CET ARTICLE VIA FACEBOOK

comments