wallygrom - Flickr

Aromathérapie : le guide pratique des huiles essentielles

 

 

Les huiles essentielles sont reconnues depuis des siècles pour leurs vertus miraculeuses sur l'organisme !

Mais leur variété est si grande que l'on se perd dans le dédale d'informations sur le web, entre propriétés bénéfiques et multitude d'utilisations possibles des huiles essentielles : savoir identifier laquelle correspond précisément à ses besoins relève de la mission impossible !

Comment savoir quelle huile essentielle est la plus adéquate pour traiter mon affection et quelles sont les méthodes d'utilisation des huiles essentielles ?

Toutes les infos dans ce guide pratique récapitulatif pour utiliser simplement les huiles essentielles !

 

  • Romain Cloff - Flickr

 

 

Quelle huile essentielle utiliser en fonction de ses propriétés !

 

Ail : antibactérien, antifongique (capable de traiter les mycoses, infections locales ou profondes à champignons microscopiques, surtout fréquentes sur la peau, les cheveux et les ongles), protège les vaisseaux sanguins et diminue la lipidémie (concentration sanguine en corps gras). Ne jamais l'utiliser en cuisine car très irritante et trop forte gustativement parlant.

Basilic : antibactérien, antioxydant, revigorante (combat la fatigue et le stress), également très utilisée en cas de problèmes digestifs. Très puissante, s'utilise en cuisine (1 ou 2 gouttes pour parfumer vos plats).

Cannelle : stimulante par son arôme prononcé, fortement antiseptique (puissant antibactérien au spectre étendu) et antifongique, actions vis à vis des inflammations digestives et intestinales. L'huile essentielle de Cannelle de Ceylan, anti-infectieux puissant, améliorant la respiration et antifatigue, ne doit pas être prise seule car irritante; elle doit être associée avec 1 à 3 gouttes d'essence de citron.

Carotte (daucus carota) : l'huile essentielle de carotte, hépato-protectrice, est utilisée en aromathérapie pour détoxifier le foie, ainsi que dans la cosmétique pour atténuer l'acné, les cicatrices et les taches pigmentaires (en moyenne 5 gouttes pour une grosse cuillère de produit cosmétique). L'huile essentielle de carotte est à ne pas confondre avec l'huile végétale de carotte employée pour préparer la peau au bronzage, illuminer le teint et dorer la peau, grâce à ses propriétés pénétrantes et sa couleur orangée.

Clou de girofle / Giroflier : propriétés anticoagulante, anti-douleur (anesthésique), anti-infectieuse, action tonifiante, stimulant digestif et intestinal. Cette huile essentielle est employée pour lutter contre la rage de dents et dans le cas de troubles digestifs (ballonnements, problèmes intestinaux, infections dentaires et ou buccales). A associer avec une huile essentielle hépato-protectrice.

Camomille : apaise les peaux sèches, irritées et sensibles, cette huile essentielle aux vertus calmantes et anti-inflammatoires est très bien tolérée. Utilisée pour lutter contre le stress et les insomnies (pouvoir relaxant).

Cèdre : favorise l'élimination de la cellulite en combattant la rétention d'eau, lutte contre la chute des cheveux et s'utilise aussi pour l'élimination des pellicules.

Citronnelle : puissant antibactérien et antifongique. Comme l'huile essentielle d'Eucalyptus citronné, elle peut être utilisée en prévention ou traitement de piqûres de moustiques (atténuera la rougeur et calmera les démangeaisons).

Citron : purifiante, et très agréable en diffusion, cette huile essentielle est utilisée pour le soin des peaux grasses, pour l'amincissement et pour renforcer les ongles cassants.

Cyprès : renforce le système immunitaire, agit sur les voies respiratoires, le coeur, la circulation sanguine et les problèmes d'encombrement ORL (antitussive);    une goutte pure localement. Egalement connue pour être un excellent tonique de la circulation veineuse (cellulite, jambes lourdes) et antisudorifique.

Eucalyptus Radiata : anti-infectieuse, stimule les défenses immunitaires, dégage les bronches des sécrétions, anti-inflammatoire.

Eucalyptus Globulus : utile sur les voies aériennes (inhalation efficace en cas de sinusite); par son action antivirale cette huile essentielle est à utiliser en cas de rupture de Ravintsara par exemple.

Eucalyptus citronné : protection naturelle contre les moustiques et divers insectes nuisibles de l'été (en prévention et en curatif). Egalement utile en cas de courbatures ou foulures.

Epinette noire : application par massage sur le dos ou le ventre; 1 goutte pour 5 gouttes d'huile végétale.

Estragon : huile essentielle reconnue pour ses propriétés antivirales, antispasmodiques (remède de grand-mère efficace contre le hoquet) et anti-allergiques par friction et en diffusion. Dans la cuisine, 1 goutte de cette huile essentielle rehausse le goût de votre vinaigrette pour la salade.

Geranium : antibactérienne, antalgique, cicatrisante, anti-infectieuse, antifongique (traitement des mycoses, de l'eczéma et de l'acné), en application directe (1 goutte sur les bras ou les jambes) ou 1 goutte diluée dans 30 gouttes d'huile végétale (pour le visage). Egalement réputée pour être anti-cellulite et anti-rides.

Gaulthérie : en massage sur le bas du dos, les muscles courbaturés (ou raideurs musculaires) et les articulations (en cas de foulures par exemple); 1 goutte pour 10 gouttes d'huile végétale.

Genévrier : en massage sur les jambes lourdes, articulations douloureuses, le bas du dos, le cuir chevelu; 1 goutte pour 5 gouttes d'huile végétale.

Gingembre : tonique général (propriétés stimulantes sur l'appareil digestif, huile essentielle réputée aphrodisiaque), également utilisé contre le mal des transports; anti-inflammatoire et calme les douleurs (traitement des maux de l'estomac, de la diarrhée et des nausées).

Hélicryse : anticoagulante et anti-inflammatoire, cette huile essentielle est utilisée pour résorber rapidement les hématomes, les bosses ou les petites plaies par son action cicatrisante; une goutte pure localement sur les articulations, les mains, le corps, la couperose, les vergetures.

Jasmin : arôme subtil qui agit contre le stress, l'anxiété et la dépression. Embellit la peau, elle est également parfaite pour des massages, en association avec une huile végétale.

Lavande : effets antiseptiques, anti-infectieux voire antibiotiques, et antistress (par son pouvoir relaxant). Utilisation en complément alimentaire, ou cosmétique pour apaiser la peau, le cuir chevelu, le dos, les jambes. La lavande d'Aspic est efficace pour assainir et apaiser les piqûres d'insectes en général, (ou les morsures de petits animaux venimeux), mais également pour calmer les douleurs de brûlures ou coups de soleil.

Laurier : anti-douleur, anti-spasmodique, antiviral, antiseptique, antifongique (lutte contre les mycoses), antibactérien (lutte contre les abcès les aphtes...) et stimulant immunitaire. Pouvoir expectorant et mucolytique (en friction, traitement du rhume, de la grippe, de la bronchite...); effets anti-stress (utilisée notamment pour apaiser un chat), pouvant favoriser l'endormissement. Attention le laurier est cependant source d'allergies donc faire un test cutané avant la 1ère utilisation.

Litsée : relaxante, stimule la digestion, calme et purifie la peau; utiliser en massage sur le plexus, le ventre, en cas d'arthrite ou de tendinite; 1 goutte pour 5 gouttes d'huile végétale. Egalement pour lutter contre le stress et les insomnies.

Marjolaine : soulage l'anxiété, le stress et les angoisses grâce à ses propriétés calmantes et sédatives (régule le rythme cardiaque en calmant l'hypertension d'origine nerveuse). Antiseptique, antifongique et anti-douleur, elle permet également de lutter contre les infections respiratoires.

Mandarinier : calmante et relaxante, facilite la digestion, draine le foie et les reins, et décongestionne les voies respiratoires. Utilisée également pour combattre les insomnies par ses propriétés sédatives.

Mélisse : au vertus calmantes et propriétés sédatives, cette huile essentielle est très utilisée dans les affections d'origine nerveuse (calme les spasmes, l'anxiété, l'hypertension nerveuse, les crises de nerfs); favorise le sommeil.

Menthe Poivrée : efficace par inhalation en cas de nez bouché (décongestionnant), appliquée sur des jambes lourdes, ou en bain de bouche pour rafraîchir l'haleine.

Myrte : antiseptique des voies respiratoires, décongestionne les voies respiratoires et veineuses; s'utilise aussi pour assainir l'air ambiant. L'huile essentielle de myrte verte est anti-infectieuse et stimulante hépatique. L'huile essentielle de myrte rouge est antispasmodique.

Néroli Bigaradier : anti-infectieuse, antibactérienne, tonifiante hépatique et pancréatique, régénérante cutanée.

Niaouli : effet antiseptique et antibactérien à large spectre vis-à-vis des pathogènes des voies respiratoires; huile essentielle sûre et efficace. Favorise également la circulation du sang dans le cas de jambes lourdes.

Oranger : en diffusion, calmante et rééquilibrante en procurant du bien-être par son parfum. Egalement antiseptique et calmante digestive.

Origan : réputée scientifiquement pour être l'huile la plus puissante dans l'action anti-infectieuse; booster d'énergie et des défenses immunitaires (stimule les défenses naturelles et assainit le corps). Egalement recommandée pour traiter mal de gorge ou les troubles intestinaux type diarrhées. A associer avec une huile essentielle hépato-protectrice.

Pamplemousse : Vertus calmantes et relaxantes. utilisé en inhalation comme coupe faim par Jennifer Lopez.

Patchouli : tonique veineux (jambes lourdes, varices, hémorroïdes, couperose...), décongestionne, stimulant digestif et lutte contre les inflammations (traite l'eczéma, la peau irritée), utilisée également pour les soins de la peau par son action régénératrice des tissus cutanés (anti-rides).

Palma Rosa : antibactérien puissant, anti-mycosique et anti-infectieux à large spectre (y compris les infections urinaires type cystites); favorise la circulation du sang (utile dans le cas de jambes lourdes), stimule le système immunitaire et neuro-hormonal; utilisé comme déodorant naturel par son action microbicide et régulatrice de la transpiration.

Pin : tonifiante et stimulante, puissant antiseptique respiratoire / pulmonaire, utilisé pour dégager les voies respiratoires (parfaite pour soulager la toux en facilitant la sécrétion de mucus par ses vertus expectorantes, les bronchites et sinusites, avec un effet proche de celui de la cortisone); stimulant immunitaire, anti-infectieux utilisé en rhumatologie, dermatologie et neurologie.

Rose : hydrate et revitalise la peau, traite les signes du temps sur une peau âgée, combat les crevasses en régénérant et tonifiant la peau. L'huile essentielle de bois de Rose a des propriétés réputées magiques, anti-rides, cicatrisantes, anti-infectieuses et antibactériennes.

Romarin : tonique intellectuel utilisé en cas de fatigue, difficultés de concentration ou surmenage. Egalement tonifiant général, circulatoire et musculaire; cette huile essentielle est anti-infectieuse virale, bactérienne et fongique.

Ravintsara : probablement l'un des plus puissants antiviraux naturels connus, ce complément alimentaire peut-être utile en cas de prévention ou traitement de choc de la grippe (en complément de votre traitement médical) ou de sinusite; renforce les défenses immunitaires; action anti-inflammatoire et anti-oxydante, antiseptique; excellent relaxant physique et psychique (recommandée pour les personnes atteintes de fibromyalgie). Traitement efficace pour toute atteinte virale type bouton de fièvre  (application locale) ou angine (bain de bouche).

Santal blanc : action décongestionnante veineuse et lymphatique, protège les vaisseaux sanguins (traitement des varices, jambes lourdes et hémorroïdes); action cardiotonique, apaisant nerveux. Cette huile n'est pas à ingérer, elle est à réserver pour l'usage externe (par exemple pour traiter un eczéma sec ou un psoriasis, diluée dans une huile végétale). Elle peut être sous avis médical uniquement utilisée par voie interne dans le cas d'infections urinaires ou vénériennes, grâce à sa propriété anti-infectieuse urinaire et génitale.

Sauge sclarée : connue pour ses effets régulateurs sur la transpiration, les problèmes menstruels et la ménopause. Favorise la pousse des cheveux, traite les pellicules et cheveux gras. Ne pas confondre cette huile essentielle non toxique avec l'huile essentielle de sauge officinale, neurologique et abortive.

Sarriette : anti-infectieuse majeure (très efficace sur les pathologies infectieuses respiratoires, broncho-pulmonaires, intestinales, urinaires et vaginales), à associer avec une huile essentielle hépato-protectice. Dans le cas d'une application, à diluer absolument dans une huile végétale car très irritante pour la peau.

Sapin : puissant tonifiant et antiseptique utilisé pour traiter les affections respiratoires et combattre la toux, le rhume, l'asthme ; désodorisant naturel.

Tea Tree : antibactérien, antifongique, antiviral, antiparasitaire, anti-inflammatoire. Recommandé également pour les bains de bouche et sur le dentifrice pour leur action blanchissante sur les dents.

Thym : L'huile essentielle de Thym à thuyanol stimule le système immunitaire, décongestionne les voies respiratoires, et aide à régénérer le foie. L'huile essentielle de thym à linanol stimule quant-à elle le système immunitaire, lutte contre les infections et régénère la peau. L'huile essentielle de thym à thymol est un tonique nerveux et énergisant utilisé pour lutter contre les fatigues psychiques et physiques, mais également pour purifier les peaux à problèmes ou comme désinfectant ménager.

Vanille : vertus relaxantes; hydrate et régénère la peau; utilisée en cuisine, parfumerie et cosmétologie; réputée aphrodisiaque.

Verveine : purifiante et tonifiante pour la peau, stimulant digestif, calmante (lutte contre le stress); anti-inflammatoire et antiseptique.

Ylang-Ylang : stimulante, tonifiante (aphrodisiaque) et relaxante, agit contre le stress, l'excitabilité et la dépression; anti-douleur et anti-inflammatoire; 1 goutte pure localement, sur le plexus ou les articulations; revitalisant cutané et redonne force et brillance aux cheveux.

 

 

En résumé :

 

  • Huiles essentielles les plus utilisées : Lavande, Tea Tree, Eucalyptus, Ravintsara, Menthe Poivrée, Gaulthérie, Citron, Pamplemousse.
  • Huiles essentielles utilisables en cuisine (1 à 3 gouttes maximum) -> les huiles essentielles dérivées d'aromates, ou d'agrumes : estragon, basilic, origan, thym, menthe poivrée, bergamote, citronnelle, citron, orange, pamplemousse, cannelle.
  • Huiles essentielles à ne jamais ingérer car trop irritantes ou toxiques pour le système digestif : jasmin, myrte, benjoin, pin, sapin, genévrier, santal. Certaines sont également irritantes pour l'estomac, à savoir l'huile essentielle de thym à thymol, de cannelle de Ceylan, de laurier noble, de sarriette...
  • Il est important de prendre une huile essentielle hépato-protectrice (comme l'huile essentielle de Romarin à verbénone, de thym à thujanol, de menthe poivrée, de citron ou de carotte) lorsqu'on utilise des huiles essentielles aux propriétés anti-infectieuses puissantes (Cannelle de Ceylan, clou de girofle, thym à feuille, thym à thymol, sarriette vivace, origan compact).
  • Orientez-vous de préférence vers des marques labellisées bio (certification Ecocert, Cosmebio, HEBBD, ...) pour le choix de vos huiles essentielles de qualité.

 

Comment utiliser mon huile essentielle ?

 

Par inhalation

Par inhalation directe au bol : passer un bol d'eau fraîche au micro-ondes 2 minutes à pleine puissance, comme si vous alliez vous préparer une infusion. Verser ensuite dans l'eau chaude 3 à 5 gouttes d'huile essentielle et approcher rapidement votre nez en recouvrant bien votre tête et le bol, pour éviter que les vapeurs ne s'échappent. Respirer ensuite profondément pendant 2 à 3 minutes la vapeur qui s'échappe du bol d'eau chaude en veillant à fermer les yeux pendant l'inhalation.

Inhalation indirecte sur mouchoir en papier ou taie d'oreiller : Il est également possible d'inhaler l'huile essentielle dont 1 à 2 gouttes ont été préalablement versées sur un mouchoir en papier, votre taie d'oreiller ou tout type de tissu (même un doudou pour vos enfants).

 

Par diffusion

Diffusion via un bol d'eau chaude : comme pour l'inhalation, verser quelques 4 à 8 gouttes d'huile essentielle dans un petit bol d'eau presque bouillante, et disposer ce bol au centre de la pièce, pour laisser diffuser 5 à 10 minutes les effluves de l'huile essentielle choisie dans l'air ambiant. Renouveler l'opération si nécessaire, ou si la pièce est très grande disposer plusieurs bols à différents passages.

 

Par un diffuseur naturel ou électrique : verser 3 à 6 gouttes d'huile essentielle sur votre diffuseur naturel (type pierre chauffée à la bougie) ou dans votre diffuseur électrique (à chaleur douce ou à vapeur), diluées dans un petit volume d'eau (en général 3 fois le volume d'huile essentielle utilisé pour la diffusion). Se référer à la notice d'utilisation de votre diffuseur pour une efficacité optimale. Avant l'emploi d'autres huiles essentielles bien nettoyer le diffuseur afin d'éviter le mélange des senteurs.

 

Diffusion via un radiateur : verser 4 à 8 gouttes d'huile essentielle sur un petit coton (exemple disque coton démaquillant) et déposer ce coton sur votre radiateur une vingtaine de minutes, le temps de laisser diffuser. Attention cette méthode ne s'applique pas aux convecteurs et autres méthodes de chauffage électrique (le coton risque de prendre feu).

 

Diffusion via une ampoule : verser quelques gouttes dans la goulotte d'un anneau diffuseur d'ampoule, aussi appelé rond d'ampoule, ou verser directement 2 à 3 gouttes d'huile essentielle sur le dessus d'une ampoule led standard avant de l'allumer (attention pas sur les ampoules qui chauffent trop car les huiles essentielles se dégradent sous l'effet d'une chaleur trop forte, pouvant libérer des molécules en substance nocives).

 

Diffusion via la cheminée : verser une goutte sur chaque bûche de bois 1/2 heure avant d'allumer la cheminée (pour plus d'efficacité si la bûche est utilisée plusieurs fois), ou directement 2 à 3 gouttes sur votre feu de bois pour parfumer rapidement la pièce. Cette utilisation est recommandée avec les huiles essentielles de Pin, de Cyprès, de bois de Santal et de bois de Cèdre.

 

Diffusion via un pot-pourri : verser quelques gouttes sur votre pot pourri dont la senteur s'est dissipée (déposer 1 goutte par fleur séchée, bille de bois ou mini galet).

 

Par vaporisation

Vaporiser via spray : verser 5 à 10 gouttes dans un spray pour plantes / bonsaï, contenant de l'eau chaude mais non bouillante, bien agiter et vaporiser l'air ambiant, en évitant les meubles fragiles et les velours.
 
 

 

Comme soin du corps

A mélanger dans le bain : 6 à 8 gouttes ajoutées au dernier moment à l'eau du bain. Certaines huiles essentielles ne doivent pas être utilisées dans le bain, comme le basilic, la cannelle, le clou de girofle, la menthe poivrée, le thym, le gingembre et l'eucalyptus piperita. En cas de doutes, bien se renseigner auprès de votre para-pharmacien et regarder les modes d'utilisation sur les notices de vos huiles essentielles.

 

Il est également possible d'utiliser votre huile essentielle sous la douche, en déposant 2 à 3 gouttes d'huile essentielle sur votre gant de toilette ou fleur de douche, avant de se nettoyer le corps sous l'eau chaude.

 

Comme bain de bouche : quelques gouttes mélangées à un 1 petit verre d'eau tiède, l'huile essentielle de Tea Tree, antibactérienne, antivirale et désinfectante, est très recommandée contre les affections buccales; l'huile essentielle de Menthe également, par ses effets rafraîchissants et ses propriétés anti-inflammatoires.

 

Ajoutée à vos masques visage / masques cheveux maison : ajouter 2 / 3 gouttes à votre préparation, pour profiter des vertus détoxiquantes et antiseptiques de l'huile essentielle.

 

Par application cutanée

 

Application par massage : ajouter 4 à 7 gouttes d'huile essentielle à votre huile de massage habituelle (verser au maximum une goutte d'huile essentielle par millilitre d'huile de base, type huile d'amande douce, huile d'argan, de noyau de pêche, de pépins de raisin ou de noisette...), mélanger le tout dans un petit flacon propre, de préférence foncé (pour préserver les qualités de l'huile essentielle) en agitant bien, et utiliser par application lors de vos massages. Généralement l'équivalent d'une cuillère à dessert suffit pour un massage, mais la quantité d'huile de massage nécessaire peut varier en fonction de la taille de vos mains ou de la zone à masser.

 

Certaines huiles essentielles sont à privilégier selon votre type de peau :

  • peau sèche / sensible : camomille, rose, monoï, géranium.
  • peau grasse : tea tree, lavande, citron, genévrier, pamplemousse, bergamote, cyprès.
  • peau mixte : lavande, citron, monoï.
  • peau normale : lavande, géranium monoï.

 

En application directe, par friction : déposer 2 à 3 gouttes sur un petit bouton et masser de façon circulaire pour faire pénétrer l'huile essentielle. Si vous avez une tendance allergique (produits cosmétiques, parfums ou certains savons), faire un test en versant une goutte sur un point de la peau 1 jour avant d'utiliser votre huile essentielle.

 

A avaler

Certaines huile essentielle peuvent également être ingérées, sous la forme de 2 ou 3 gouttes sur un morceau de sucre (ou des comprimés neutres pour HE, vendus en pharmacie), mélangées à 1 cuillère de miel, dans votre tisane, mais également pour aromatiser vos petits plats et vos sauces (exemple 1 goutte d'huile essentielle d'estragon pour votre vinaigrette salade).

 

Comme nettoyant ménager

Comme nettoyant ménager bio maison : verser une goutte d'huile essentielle directement sur la serpillère ou 4 à 5 gouttes dans un seau d'eau presque bouillante (mélangée à du vinaigre blanc ou du bicarbonate de sodium) et utiliser ce nettoyant bio pour faire le ménage quotidien, sur des surfaces peu encrassées. Les huiles essentielles de thym, de citron ou de lavande, reconnues pour leurs vertus antiseptiques, sont intéressantes pour ce type d'utilisation.

 
 
 
 

Précautions d'emploi des huiles essentielles

Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées sur les personnes à risques suivantes :

  • Pour les enfants de moins de 6 ans, sauf indication médicale
  • Pour les femmes enceintes (certaines huiles essentielles sont réputées abortives) ou qui allaitent (en raison de leur toxicité éventuelle).
  • Les personnes ayant des antécédents épileptiques, sujettes à convulsions, allergiques (selon la famille biochimique de l'huile essentielle).

Les produits cosmétiques sont en général très faiblement dosés en huiles essentielles (1 à 2%) et ne présentent donc pas de risques pour les personnes ci-dessus.

Dans tous les cas ne jamais dépasser quelques gouttes / jour et se référer aux précautions d'emploi figurant sur la notice de votre huile essentielle. Ne pas hésiter à demander conseil à votre pharmacien ou naturopathe en cas de doutes. Les surdoses d'huiles essentielles peuvent en effet avoir des effets inverses, entraîner des irritations, allergies, nausées ou convulsions donc faites appel à ces professionnels pour vous renseigner.

En raison de leur très forte action neurotoxique notamment, certaines huiles essentielles sont interdites à la vente, sauf en pharmacie, comme l'huile essentielle de sauge officinale, l'huile essentielle d'absinthe ou l'huile essentielle de muscadier.
 
 
 
Liens utiles

Wikipedia Huiles Essentielles

Le Ravintsara et ses vertus miraculeuses

Huiles essentielles : Quels dangers pour la grossesse et les bébés

 

 

 

Besoin de se simplifier la vie sans plus tarder ?

Découvrez les derniers conseils & astuces publiés
Besoin de vous simplifier la vie ?
Ne bougez plus, vous êtes au bon endroit 🙂 Prenez quelques minutes pour vous ressourcer et découvrir les dernières astuces proposées sur notre site !
Comment me simplifier la vie à la maison
Toutes les astuces pratiques pour se simplifier le quotidien à la maison
Saveurs de saison
Pour les amoureux de cuisine simple ou plus élaborée, saine ou gourmande
En mode détente
Besoin de se ressourcer, trouver du temps pour soi ?
Me simplifier la vie en amour
Les conseils pratiques pour se simplifier la vie en amour, que l'on soit célibataire ou en couple

REAGISSEZ À CET ARTICLE VIA FACEBOOK

comments